Parcours d’Alexandre Allard de Washington en 1968 à Sao Paulo en 2008

Naissance à Washington en 1968

Né à Washington en 1968, Alexandre crée sa première entreprise en 1986. Entrepreneur infatigable, il développe avec succès diverses activités liées aux nouvelles technologies du marketing et de la communication dans les années 90.

Fondateur de Consodata, l’ancêtre de la startup big data

En 1995, il est l’un des trois fondateurs de Consodata, qui devient la plus grande base de données comportementale au monde. En 2000, il décide de prendre un nouveau cap et de suivre ses passions : l’art et l’architecture.

Un passionné de création et d’art contemporain

Plusieurs années de voyages autour du monde contribueront à affiner son ambition : retrouver l’énergie créatrice des lieux mythiques et en ranimer la flamme en confrontant la force du patrimoine à la vitalité de l’art contemporain.

De la Maison Balmain au Royal Monceau

En 2006, il décide d’accompagner Alain Hivelin dans la renaissance de la maison Balmain. Fin 2007, il reprend le Royal Monceau pour en faire le palace parisien effervescent du XXIe siècle.

Création du groupe Allard pour financer des projets architecturaux et patrimoniaux au Brésil et ailleurs

En 2008, il crée le groupe Allard qui porte sa vision. Il travaille actuellement à la restauration d’un monument historique de premier plan à Sao Paulo, destiné à devenir un lieu de vie au service de la créativité.