La Tribune : « Alexandre Allard : Cidade Matarazzo contient tous les éléments de l’urbanité de demain »

alexandre allard

Présenté au MIPIM, le projet que l’homme d’affaires français développe à Sao Paolo se veut la préfiguration de ce que va devenir la ville intelligente. Bâtiments épurés, végétalisation à outrance, rues enterrées, un village consacré au retail mais aussi à l’artisanat brésilien, une chapelle suspendue avec en dessous, un cinéma et une salle de spectacle… Et une application pour récolter la data et suivre le parcours du visiteur. Ambitieux – le mot en faible – le projet sera signé, entre autre de l’architecte basé dans le Var, Rudy Ricciotti et de Jean Nouvel.

Difficile de trouver le bon adjectif pour qualifier Cidade Matarazzo. Entre ambitieux et démesuré. Présenté au MIPIM – il a d’ailleurs été sélectionné pour les MIPIM Awards – le projet porté par Alexandre Allard est gigantesque, tant par la taille – 5 hectares – que par le programme lui-même qui veut ériger le premier palace d’Amérique du Sud, créer un village de 300 marques et 30 restaurants, développer plusieurs fermes urbaines, le tout avec une touche de digitalisation, puisque une application permettra de suivre le consommateur et lui offrir un parcours entièrement personnalisé.

Lire la suite de l’article.

Crédit photo : Rom Bianco

Laisser un commentaire