Entreprendre pour résoudre des problèmes de société

MicroWorld est une plate-forme de microcrédit en ligne. 100% web, particuliers, entreprises ou fondations financent sous forme de prêts en ligne sans intérêt des projets de micro-entrepreneurs dans le monde entier.

Dans le cadre du Forum 2012, Alexandre Allard revient sur la nécessité de créer des banques dont l’argent irait directement aux pauvres et pas aux riches.
Phrase Coluche que Jacques Attali lui avait donné il y a 11 ans lorsqu’il a voulu l’embarqué dans l’aventure MicroFinance.
Le principe de notre projet ce n’est pas reposer sur la pitié, ce n’est pas reposer sur le don, ce n’est pas reposer sur l’assistance. Et bien au contraire c’est reposer sur le respect car les pauvres ont de la dignité et les riches de l’avidité.
Ce forum permet de montrer qu’il qu’il y des solutions positives dans le monde.
En exploitant le capitalisme d’aujourd’hui, chacun peut prêter à des gens à qui l’argent n’arrive pas. Et si leurs projets sont financés, la pauvreté va reculer.  Et ils vont vous rembourser.
C’est une grande idée. On a fait énormément d’expériences avec Planète Finance.
La révolution des réseaux sociaux permet cela. C’est un nouveau système qui permet à chacun d’interagir directement avec des milliers de gens. Cela permet de déclencher des déclics planetaires qui autrefois étaient impossibles.

Cette révolution est une opportunité extraordinaire qui devrait nous permettre de régler le problème d’acheminement de l’argent vers les projets. On va utiliser cela et on va créer une plateforme internet. C’est d’ailleurs l’objet de microworld. C’est une sorte de Facebook de la pauvreté. Pour aider ces micro entrepreneurs, on va sélectionner des projets, comme on va sur Facebook pour choisir un ami. Au lieu de voir des photos de vacances, on va voir des projets détaillés.

Laisser un commentaire